CS Italien s’est fait honneur face au SLO

0

Les joueurs de la Bâtie ont longtemps fait douter des Lausannois évoluant trois divisions au-dessus, mais n’ont pas pu éviter l’élimination au 1er tour de la Coupe Suisse (2-5).

« On a offert un beau spectacle au public venu en nombre ». Sans avoir besoin de trop en dire, Maxime Antonilli a bien résumé la situation après la défaite des siens face au Stade Lausanne-Ouchy. Malgré la concurrence du match Chênois-Sion quelques heures plus tôt, le public a répondu présent autour du synthétique de la Bâtie. Et malgré les trois ligues d’écart entre CS Italien et son vis-à-vis, les locaux se sont donnés le droit de rêver en régalant leur public. Une élimination finale logique, mais une prestation qui fait honneur aux Genevois.

Alaj et Chouik enflamment la Bâtie

Tout était pourtant mal embarqué, puisqu’après quatre minutes à peine le SLO a pris les devants grâce à un but de Teddy Okou (4′, 0-1). De quoi annoncer une longue soirée côté CS Italien ? Loin de là ! “Ce premier but nous a un réveillés et débloqués”, commentait Antonilli après la rencontre. En effet, son équipe a regardé droit dans les yeux  le sixième de Challenge League. Auteur d’une première mi-temps de protagoniste, Islem Chouik (18 ans) en a fait voir de toutes les couleurs à la défense lausannoise. Centre pour Alaj, qui a égalisé de la tête sans trembler (12′, 1-1), puis somptueux coup franc qui a enflammé la Bâtie (33′, 2-1). Le duo d’attaquants du CS a apporté tout le danger qu’il a pu dans l’arrière-garde du SLO en première mi-temps.

Le coup franc de Chouik qui a mis CS italien devant  :

« J’espère qu’on aura la même mentalité en championnat »

Le score de parité à la pause -égalisation à la 43e sur penalty- n’a malheureusement pas tenu longtemps. Les visiteurs ont passé l’épaule avant l’heure de jeu et n’ont ensuite plus vraiment été inquiétés par CS Italien, bien que l’écart entre les deux équipes soit resté d’une unité jusqu’aux derniers instants de la rencontre. Les deux réussites de Garcia (84′ et  88′) viennent saler l’addition, mais sont anecdotiques. “On a tenu autant qu’on a pu et malheureusement on a craqué sur la fin, analysait Maxime Antonilli. On a fait un bon match et on a donné le maximum. J’espère qu’on aura la même mentalité et envie de se sacrifier en championnat”.

Enis Alaj avait le sourire après cette soirée particulière : “Il faut toujours profiter de jouer contre ces grandes équipes, c’est très bien pour les jeunes aussi, commentait le numéro 9 de la Bâtie. C’était clairement comme un match de préparation pour nous. On y a cru jusqu’au bout et ça fait du bien de voir qu’on est au point pour le championnat”. 

Le championnat redémarrera samedi  (18h) à Nendaz pour CS Italien, qui rattrapera par la suite son derby de la première journée contre PLO le mercredi 31 août (20:30).

Les réactions en vidéo de Maxime Antonilli, entraîneur, et Enis Alaj, premier buteur : 

CS ITALIEN GE – FC STADE LAUSANNE-OUCHY 2-5 (2-2)
Bois de  la Bâtie, terrains synthétique, 793 spectateurs

Buts : 4′ Okou 0-1, 12′ Alaj 1-1, 33′ Chouik 2-1, 43’Hadji (P) 2-2, 57′ Hadji 2-3, 84′ Garcia 2-4, 88′ Garcia 2-5.

CS (3-5-2) : Curia –  Rasca, Afua, Alves – Coovi (57′ Baftija), Ratcliff ©, Boillat (57′ Shala), Canton (65′ Souza), Da Cruz (83′ Matuvunu)  – Alaj, Chouik (83′ Ziouani).
Entraîneur : Maxime Antonilli

SLO (4-2-3-1) : Steffen – Abdallah, Alessandrin, Hajrulahu ©, Obexer (86′ Tsoungui) – Bamba (75′ Opoku), Bayard – Garcia, Hadji (75′ Ajdini), Okou (75′ Alounga) – Danho (58′ Qarri).
Entraîneur : Anthony Braizat

Avertissements : Obexer, Bamba (SLO)

Photo de couverture : Valentin Zuodar

Share.