Grand-Saconnex ne redémarre pas

0

À l’image du car adverse, bloqué des heures dans le parking du Blanché, les Saconnésiens sont en panne sur ce début de saison. Contre Coffrane, ils ont concédé une troisième défaite de rang (1-4).

Les joueurs du FC Coffrane devaient avoir les petits yeux ce matin au travail. Non pas à cause de leur performance mercredi soir au Grand-Saconnex (1-4), qui leur a permis de décrocher une deuxième victoire consécutive et de confirmer leurs bons débuts en tant que néo-promus, mais en raison d’une histoire insolite advenue en arrivant sur le parking du Blanché. Le car des neuchâtelois est en effet resté bloqué des heures dans la pente d’accès au parking et, après intervention des pompiers, n’a pu quitter Genève qu’aux alentours de 23h45 ! Espérons que le pauvre chauffeur soit lui au repos ce matin…

Manque de confiance et d’automatismes

En revenant au terrain, les éléments à retenir sont malheureusement loin d’être rassurants pour les Saconnésiens. Supérieurs lors de l’entame et jusqu’au but de Soares –le troisième en autant de rencontres– (19′, 0-1), les locaux se sont ensuite éteints après l’égalisation de Coffrane (25′). Les joueurs d’Helder Silva ont semblé en manque de confiance au moment de ressortir le ballon, et surtout en manque d’animation et de solutions offensives. Les joueurs du Val-de-Ruz n’ont ainsi pas eu à forcer leur talent pour retourner aux vestiaires avec un avantage de deux longueurs (1-3).

L’ouverture du score d’Henrique Soares : 

« On est en train de découvrir la ligue et de former le groupe »

Même en réussissant à être un peu plus dangereux en seconde période, Grand-Saconnex n’a pas été convaincant offensivement. Les nombreux nouveaux joueurs ainsi que le changement de système y sont sans doute aussi pour quelque chose : “On a recruté beaucoup de joueurs et on est en train de découvrir la 1ère ligue et de former le groupe, souligne le défenseur Sergio Nascimento. C’est difficile contre des équipes comme ça qui se ferment bien une fois qu’elles mènent. Nous n’avons pas non plus eu de chance avec des poteaux et des occasions qui ne vont pas au fond. Il faut continuer”.

Le 1-4 définitif de Daryl Paraiso, ex joueur de Servette M21 : 

Lors des quatre matchs disputés jusqu’à présent (en prenant en compte le 1er tour de Coupe Suisse), les Saconnésiens ont toujours encaissé un but, et restent sur une série de trois revers. Une dynamique que Grand-Saconnex n’avait plus connu depuis bien longtemps, comme le rappelle Nascimento : “Ça fait deux ans qu’on ne sait pas ce que ça fait d’enchaîner trois défaites. Maintenant, il y a des bons matchs qui arrivent et c’est peut-être le bon moment pour se débloquer”.

Grand-Saconnex ira en effet mercredi à Meyrin –tenu en échec 2-2 mercredi soir à La Sarraz–, avant de disputer un autre derby genevois début septembre contre Servette M21. Entre-temps, il y aura la réception du toujours hostile Naters au Blanché. Inutile d’être alarmiste après trois journées de championnat, mais il va falloir prendre des points rapidement.

La réaction de Sergio Nascimento, défenseur sacconésien : 

FC GRAND-SACONNEX – FC COFFRANE 1-4 (1-3)
Stade du Blanché, terrain synthétique

Buts : 19′ Soares 1-0, 24′ J. Da Silva 1-1, 38′ Briançon 1-2, 43′ Monnier 1-3, 93′ Paraiso 1-4.

Grand-Saconnex (4-3-3) : Monteiro – Gomes, A. Arifi, Nascimento, Wieland – M. Arifi ©, Gonçalves (64′ Pais), Dias (64′ Russo) – Soares, Papa, Ben El (79′ Massimino).
Entraîneur : Helder Silva

Coffrane (4-3-3) : Nagoli – Mandiango, Yaovi, Pegoraro, Ramos (84′ Marin) – Monnier, Kebbal ©, Da Costa (76′ Paraiso) – Becirovic, Briançon, J. Da Silva (92′ Pereira).
Entraîneur : Philippe Perret

Avertissements : Ben El, Arifi, Nascimento (Grand-Saconnex) ; Mandiango (Coffrane)

Share.