Saint-Paul piège le leader Chênois II

0

Grâce à un penalty inscrit par Mikael Cardoso, puis un autre stoppé par De Oliveira, Saint-Paul s’est offert le scalp du leader Chênois II dimanche matin (1-0).

“Je pense qu’on est un peu la bête de noire de Chênois. Ça fait des années qu’ils ont toujours du mal à venir chez nous”. Steve Cardoso avait le sourire après le succès des siens dimanche matin. Anciennement buteur de l’équipe de la Californie, l’ex-numéro 9 de Saint-Paul a décroché sa première victoire contre Chênois en tant qu’entraîneur, au terme d’un performance sérieuse sur 90 minutes. Les épisodes (penalty marqué à la 26e, penalty stoppé à la 53e) ont été décisifs pour l’équipe de Cardoso, qui revient à trois unités de la tête. Chênois est quant à lui rejoint par PLO II et est talonné par Onex qui n’a qu’un point de moins. Le suspense est entier à une journée de la trêve hivernale.

Les penaltys comme tournants

Sérieux et appliqués dès l’entame, les locaux ont joué sans complexes contre le leader chênois, moins dangereux qu’à son habitude ce dimanche. Un penalty obtenu par Luftija et transformé par le capitaine Mikael Cardoso avant la demi-heure a permis à Saint-Paul de faire la course en tête, et de ne plus être repris. Chênois II a tenté en deuxième mi-temps et aurait pu recoller rapidement, mais Artur De Oliveira a été magistral pour repousser le tir au but d’Ingo Pinto (54′). L’équipe de Steve Cardoso a ensuite eu le mérite de ne pas se renfermer et de chercher le deuxième but de la sécurité. Ce dernier n’est pas arrivé, mais cette attitude a permis à l’équipe de Cardoso d’assurer les trois points : “Au niveau de l’implication, des duels et du dynamisme je tiens à féliciter l’équipe. Je pense que cette victoire est méritée”, souriait l’entraîneur de Saint-Paul en fin de partie.

Le penalty marqué par Mikael Cardoso : 

“Le week-end prochain, c’est une finale”

Cette défaite est la deuxième cette saison pour Chênois II, qui avait jusqu’ici uniquement été corrigé par Onex (0-4) en début de saison. “On a manqué de justesse, surtout dans le dernier geste, déplorait le gardien Adrian Païs après la rencontre. Le terrain aussi était compliqué. On n’a pas mis le pied sur le ballon et on avait du mal à se trouver au milieu”. L’équipe entraînée par Romain Pétremand reste en tête, mais est rejointe par Plan-les-Ouates II, qui sera justement l’adversaire dimanche prochain (16h) : “On est déjà tournés vers le week-end prochain, on sait que c’est une finale”, a déclaré sans hésiter le portier chênois.

De Oliveira repousse le tir au but de Pinto :

“Ces matchs montrent qu’on peut être en haut”

Saint-Paul a lui de quoi faire le plein de confiance avec cette victoire contre le leader. Décisif pour permettre aux siens de l’emporter, le gardien De Oliveira ne cachait pas sa joie au coup de sifflet final : “Ces matchs montrent qu’on peut être en haut. Dans l’esprit on était des guerriers, je pense que l’expérience aussi a fait la différence. On sait que le stade de la Californie c’est notre forteresse et on l’a encore prouvé”. De Oliveira et les siens concluront le premier tour à Champel dimanche (13h15). À trois points de la première place, tout est possible pour eux au deuxième tour : “Si la montée se fait tant mieux, en tout cas on va la chercher” a assuré Steve Cardoso, qui a encore en travers de la gorge la défaite lors du barrage la saison passé contre CS II. 

Les réactions de Steve Cardoso, Artur De Oliveira et Adrian Païs : 

FC SAINT-PAUL – CS CHÊNOIS II 1-0 (1-0)
Stade de la Californie

But : 26′ M. Cardoso 1-0

Saint-Paul (3-5-2) : De Oliveira – C. Tavares, T. Cardoso, Volery – Curtin, Pimenta, J. Correia, J. Nogueira, Garcia – M. Cardoso ©, Lutfija.
Entraîneur : Steve Cardoso

Chênois (4-3-3) : Païs – Charles, Laverne, Vacher, Sanches © – Zignani, Rivera, Barbieri – Lopes, Pinto, R. Tavares.
Entraîneur : Romain Pétremand

Photo de couverture : Joana Nogueira

Share.