Servette M21 cueille Meyrin à froid et s’échappe en tête

0

Les Grenat n’ont pas tardé pour prendre un avantage décisif mercredi soir à Meyrin (1-3). Servette compte désormais sept longueurs d’avance en tête.

Lorsqu’une équipe en pleine confiance se dresse face à vous, le moindre relâchement ou la moindre erreur peuvent suffire à vous faire perdre le match. Meyrin en a fait les frais mercredi soir contre Servette M-21. Quinze minutes d’absence, 0-2. Une erreur de relance payée cash après trois minutes et un assaut grenat d’un bon quart d’heure au moins qui s’en est suivi. “Notre entame de match n’a pas été bonne et ça nous a pénalisé. Nous aurions même pu en encaisser davantage”, déplorait l’entraîneur meyrinois Jean-Philippe Lebeau après la défaite. Les siens ont quand même eu le mérite de changer d’attitude et de tenir tête à Servette par la suite. De quoi relancer le suspense le temps d’un instant, mais pas de renverser le leader.

Le classement après 12 journées : 

“On doit savoir être plus tranchant quand notre adversaire n’est pas dedans”

Ce qui a sauté aux yeux lors de ce quart d’heure décisif pour la suite de la rencontre, c’est sans doute la capacité de Servette à se projeter rapidement vers l’avant. Les hommes de Luigi Pisino se sont créés des situations dangereuses sur chaque perte de balle meyrinoise : “On doit savoir être plus tranchant quand notre adversaire n’est pas dedans”, soulignait toutefois l’entraîneur des M21. Avec un peu plus de réalisme, les Grenat auraient en effet pu tuer le suspense rapidement. À la place de cela, Chentouf a pimenté la rencontre avant le retour des vestiaires en marquant d’un geste à voir dans toutes les écoles d’attaquants.

Les 2 buts initiaux du duo Touati-Chaïbi :

Le but meyrinois avant la pause de Chentouf : 

“On a les armes pour prétendre être encore plus haut”

La dixième réussite de la saison de Karim Chentouf a cependant été rendue vaine avant l’heure de jeu, avec Servette qui a repris son double avantage grâce au duo Chaïbi-Dias. Un but mal tombé pour les Jaune et Noir, qui ont tenté jusqu’au bout de revenir en se créant bon nombre d’occasions, mais manquant de tranchant comme leurs homologues grenat en début de rencontre. “Même à 1-3 on a continué de jouer, mais on a manqué des occasions qu’on ne peut pas manquer”, analysait Lebeau.

Une défaite à domicile pour démarrer le mois de novembre, comme cela avait été le cas le 1er octobre contre Naters (0-1). Les Meyrinois avaient par la suite enchaîné quatre victoires, chose qu’ils tenteront de répéter sur les quatre matchs avant la trêve pour rester dans la course aux premières places. “On a les armes pour prétendre être encore plus haut, mais pour ça, il faut enchaîner les victoires”, observait Lebeau, qui préparera dès aujourd’hui la réception de Martigny samedi.

Le 1-3 définitif d’Alexandre Dias : 

La fuite avant l’hiver ?

Avec ses huit victoires en neuf matchs, Servette M21 pouvait quant à lui difficilement rêver une meilleure arrivée en 1ère ligue. Le fruit d’un travail exigeant, comme le souligne leur entraîneur Luigi Pisino : “Peu de gens de rendent compte d’à quel point on est exigeant avec ces jeunes, mais c’est ce qu’il faut s’ils veulent prétendre à une carrière professionnelle. Si on veut continuer ainsi, il est fondamental d’être régulier dans l’exigence et dans la rigueur. Il ne faut pas non plus oublier qu’on a aussi un objectif de développement des jeunes joueurs et je pense que là on a encore une grosse marge”. 

En gérant bien ses quatre derniers matchs avant la trêve -dont trois à domicile-, les M21 servettiens pourraient prendre le large. Inutile de s’enflammer avant l’heure toutefois pour Luigi Pisino : “Les équipes se sont découvertes sur ce premier tour. Le deuxième tour, c’est un championnat différent, et nous devrons garder cette énergie”. Echallens se déplacera aux Libellules dimanche après-midi (16h).

Les réactions de Jean-Philippe Lebeau et Luigi Pisino : 

MEYRIN FC – SERVETTE FC M-21  1-3 (1-2)
Stade des Arbères

Buts : 3′ Touati 0-1, 15′ Chaïbi 0-2, 41′ Chentouf 1-2, 57′ Dias 1-3

Meyrin (4-2-3-1) : Mutombo – Howard, Rezzonico ©, Sarr (79′ Tusiama), Iyeti – Vidakovic, Zambrella (79′ Semedo) – Jourdan (79′ Costa), Bavueza (16′ Sene) (79′ H. Nsiala), Salan – Chentouf.
Entraîneur : Jean-Philippe Lebeau

Servette (4-3-3) : Omeragic – Kaloga, Rizvanovic, Souare (62′ Routis), Zuka – Njiké (87′ Annor-Mensah), Camara (62′ Salihi), Ndema (76′ Weber) – Touati, Chaïbi, Dias (62′ Ouattara).
Entraîneur : Luigi Pisino

Avertissements : Jourdan, Rezzonico, Salan, Vidakovic (Meyrin) ; Njiké, Luigi Pisino, Chaïbi (Servette).

Photo de couverture : Julian Aguilar

Share.