Réaliste et discipliné, Kosova a éteint Aïre

0

Les Kosovars passent l’épaule en fin de match et peuvent encore croire au titre (4-2). Le face-à-face avec l’Olympique de Genève, dans deux semaines, pourrait être décisif.

Sous un agréable soleil de mi-avril, les spectateurs présents au Stade de Frontenex s’apprêtent à vivre un match-clé pour la suite des événements. Alors que nous ne sommes plus qu’a six journées de la fin en 2ème ligue, Kosova reçoit Aïre, une équipe battue au match aller, non sans peine, sur le score de 0-2. Une douzaine de matchs plus tard, ces deux formations ont prouvé qu’elles ont les qualités nécessaires pour espérer accéder à l’échelon supérieur. Deuxième, l’équipe de Sokol Salihu a un point d’avance sur son vis-à-vis. Le retard sur l’Olympique de Genève, qui a un match à rattraper, est de deux points pour Kosova et de trois pour Aïre. Un match nul n’arrangerait donc personne si ce n’est l’OG.

Du tac au tac

Les vingt-deux acteurs ne perdent pas de temps pour s’illustrer. Après trois minutes seulement, l’attaquant aïrois Cacaj décale Salan qui alerte le portier kosovar d’un tir de l’extérieur du pied. Les visiteurs semblent être bien partis et l’action qui suit va le confirmer. A la suite d’un corner rapidement joué, le jeune Uebelhart sert Cacaj aux six mètres qui conclut face au but ouvert (5′, 0-1). Après l’ouverture du score, Aïre est proche de doubler la mise sur une contre-attaque éclair mais le bien éveillé Osmani empêche Cacaj d’inscrire un doublé (8′). Les locaux, qui semblaient pourtant mal embarqués, vont profiter du penalty obtenu par Ramiqi puis transformé par Gashi pour revenir au score (13′, 1-1).

Si l’on a assisté à une entame à cent à l’heure, la demi-heure restante de la première période laisse a désirer en termes d’intensité. La seule étincelle provient du milieu de terrain Bajrami qui caresse la lucarne de Zuliani avec une frappe enroulée (18′). Hormis les deux buts initiaux, les deux formations sont peu inspirées et s’en vont prendre le thé sur ce score de 1-1.

Le premier buteur, Cacaj, ici avec Salihi

Kosova frappe, Aïre répond

Au retour des vestiaires, les locaux semblent déterminés à prendre l’avantage. Illustration par Mohamed dont le tir lointain termine de peu au-dessus (48′). A défaut de trouver la faille dans le jeu, Kosova reprend la main grâce à un nouveau penalty sifflé pour une main de Rodrigues. Comme en première mi-temps, le capitaine Gashi ajuste parfaitement son tir et inscrit ainsi son 17ème but de la saison (55′, 2-1).

Avec encore plus d’une demi-heure à jouer, Aïre a cependant largement le temps de revenir dans le match. De ce fait, les visiteurs vont le faire quelques minutes plus tard. Les protagonistes sont les mêmes que lors de l’ouverture du score. Cette fois-ci, c’est Cacaj qui sert Uebelhart en profondeur avant que ce dernier n’ajuste parfaitement Osmani (62′, 2-2). Sur leur lancée, les joueurs du Lignon semblent capables de repartir avec la victoire, mais vont être perturbés par un fait de jeu douteux à un quart d’heure du terme. Alors que Salan, 19 buts cette saison, s’en allait affronter le portier adverse, l’arbitre assistant a levé son drapeau (76′). Au vu des contestations des joueurs et du banc aïrois, on comprend que c’est un épisode qu’ils auront du mal à digérer.

Changement gagnant

La roue tourne vite dans le football et on en a encore eu la démonstration lors du dernier quart d’heure. Alors que les Aïrois auraient pu repasser en tête quelques minutes plus tôt, c’est Kosova qui va inscrire le but décisif. Celui-ci est marqué par Fall, entré en cours de deuxième mi-temps (81′, 3-2). Lors des minutes restantes, Aïre tente tant bien que mal d’arracher le match nul mais c’est sans succès. Ce sont même les locaux qui viennent enfoncer le clou d’avantage avec un nouveau but de Fall qui profite d’une perte de balle du capitaine Segade pour crucifier définitivement Zuliani (89′, 4-2). Entré à vingt-cinq minutes du terme, le puissant milieu axial a fait le plus grand bien à son équipe en offrant la victoire avec son doublé. « Je suis content de ce que ce changement a apporté. C’est le genre de réaction que j’attends d’un joueur: sur le terrain et pas en dehors. Je le félicite », commentait son entraîneur Sokol Salihu.

Salan, ici face à Mohamed

La défaite est difficile à encaisser pour Aïre qui n’a pas été inférieur à son adversaire. Après un deuxième tour sans-faute, les joueurs d’Helder Silva chutent face à un concurrent direct et voient la première place s’éloigner d’avantage. Malgré la frustration, l’entraîneur aïrois préfère voir le côté positif des choses et se montre fier de son groupe : « Comme a chaque match, il y a eu des faits de jeu. Aujourd’hui, ils ne nous ont pas avantagés. Un match nul aurait peut-être été plus juste mais nous sommes conscients d’être encore une équipe relativement jeune qui a beaucoup à apprendre. Je ne pense pas qu’on puisse faire mieux avec les moyens qu’on a cette année et je suis très fier de ce que mes joueurs ont déjà réalisé. Il reste à présent cinq matchs lors desquels nous donnerons le maximum. Bien que l’OG soit au-dessus du lot cette année, nous tenterons au moins de terminer sur le podium. »

Pour Kosova, ces trois points valent de l’or : ils permettent à la troupe de Sokol Salihu de rester au contact du leader. Ce dernier préfère néanmoins ne pas faire de calculs pour l’instant : « On n’était pas à notre meilleur niveau aujourd’hui mais on a montré qu’on avait une grande force de caractère. A ce stade de la compétition, ce n’est plus la qualité technique qui fait la différence mais l’envie de gagner ainsi que l’esprit du groupe. Quant aux résultats de l’OG, ils m’importent peu. Je préfère me concentrer sur nos matchs, les gagner, et à la fin le meilleur montera en 2ème ligue inter. »

A ce sujet, justement, l’Olympique de Genève affrontera en l’espace de huit jours d’abord Aïre, puis Vernier, et enfin Kosova. Ces trois duels aux sommets suffiront-ils à désigner le champion de 2ème ligue? Affaire à suivre.

 

FC KOSOVA – FC AÏRE-LE-LIGNON  4-2 (1-1)
Stade de Frontenex, terrain principal.

Buts: 5′ Cacaj 0-1, 13′ Gashi (P) 1-1, 55′ Gashi (P) 2-1, 62′ Uebelhart 2-2, 81′ Fall 3-2, 89′ Fall 4-2

Kosova (4-4-1-1) : Osmani – Idrizi, Q. Salihi, K. Salihi, El Kholti – Effeia, Bajrami (66′ Fall), Traoré, Ramiqi (56′ Tagbo) – Mohamed (84′ Mehmeti) – Gashi ©.
Entraîneur : Sokol Salihu

Aïre (5-3-2) : Zuliani – Teixeira, Costa (83′ Ferati), Miguel (88′ Rochat), Rodriguez, Segade © – Anderegg, Rodrigues (78′ Howard), Uebelhart – Cacaj, Salan.
Entraîneur : Helder Silva

Avertissements: Osmani, Tagbo (Kosova); Anderegg, Salan (Aïre).

 
Photos : IV Sport
 






Share.