2ème ligue inter : UGS sauvé, Chênois relégué

0

26ème journée / Le suspense a enfin pris fin en 2ème ligue inter, où Stade Lausanne termine champion. En bas de tableau, c’est UGS qui se sauve en s’imposant contre Sierre. Egalement victorieux, Chênois termine sous la barre et est co-meilleur 12ème des 6 groupes de la catégorie… mais est relégué à cause des points fair-play. Effets collatéraux : Chênois II est relégué en 3ème ligue et Grand-Saconnex est promu en 2ème ligue.

 

 

FC Perly-Certoux   –   Signal FC Bernex-Confignon   5 – 2
Buts
: 17’ Fontaine (CSC) 1-0, 22’ Besseyre 1-1, 38’ Mutombo 2-1, 46’ Herrera 3-1, 49’ Brito 4-1, 75’ Besseyre 4-2, 90’+2 Mutombo 5-2

Derby entre les deux meilleures formations cantonales de la saison pour cette dernière journée de championnat. Un match qui a été riche en buts, puisque Perly l’emporte sur le score de 5-2 face au Signal Bernex.

Pour Perly, c’est une saison qui se termine sur une note positive, comme le souligne Mario Chedly : « C’est un bon match de mes joueurs, à l’image de nos sorties de cette saison, sauf que samedi, la réussite était de notre côté. J’ai dû me passer de plusieurs cadres et ai dû aligner des jeunes joueurs qui ont bien rempli leur mission en marquant et en faisant marquer. Une belle victoire méritée ! »

« Sur la saison, continue Chedly, le bilan est mitigé. Dans un sens, je suis content du niveau de jeu affiché et de l’état d’esprit qui a été le nôtre sur cette saison. Je suis fier de mes joueurs et je tiens à les féliciter et les remercier. D’un autre côté, si on avait réalisé une saison à la hauteur de notre potentiel, on serait monté, j’en suis persuadé. Mais cette saison s’est déroulée avec ses aléas et on va apprendre de nos erreurs. »

Dans le camp bernésien, on termine par une large défaite qui n’est pas du goût de Farminio Isabella, dont c’était le dernier match à la tête de l’équipe : « Sur ce match, il est impossible de gagner quand on fait autant de cadeaux ! Certains de mes joueurs étaient déjà en vacances et d’autres ne sont jamais entrés dans le match, résultat, on prend 5 buts et on termine la saison sur une mauvaise note. »

Puis Isabella de dresser le bilan de son équipe, meilleure genevoise de la division : « Le bilan est très bon, on termine 4ème ! Notre objectif était de se sauver au plus vite, objectif quasiment atteint à la trêve. Le second objectif était l’intégration de jeunes joueurs, atteint lui aussi puisque, par exemple, Sebastien Daverio, né en 1995, a terminé la saison comme titulaire en puissance et que d’autres ont le niveau pour rejoindre l’équipe la saison prochaine. Toutefois, si nous devions avoir un regret, ce serait celui d’avoir plein de points bêtement perdus, mais nous ne sommes pas les seuls dans ce cas cette saison. »

L’entraîneur du coteau quitte ainsi le club sur une bonne note après deux saisons intenses : « Je vais prendre une année de repos pour me ressourcer et occuper mon temps pour faire autre chose que du foot, comme passer du temps pour ma famille ou faire le docteur au bord des terrains ! Je souhaite vous remercier de tout le boulot effectué pour le football genevois ! Je souhaite de belles vacances et une belle coupe du monde à tout le monde ! ».

A noter que c’est Claudio Morelli qui reprendra l’équipe bernésienne dès la rentrée prochaine.

 

FC UGS   –   FC Sierre   4 – 2 
Buts : 3′ Cavaglia 1-0, 15′ Pacella 2-0, 17′ Dia 3-0, 44′ Dupont 4-0, 67′ Mudry 4-1, 73′ Leiggener 4-2

UGS tient son maintien ! Après avoir vu leur avance sur la barre fondre de semaine en semaine, les Ugéistes dépendaient malgré tout d’eux-mêmes et ont fait le job avec brio. Pourtant, l’adversaire n’était pas des plus simples, puisque Sierre jouait le titre à distance avec Stade-Lausanne.

Mais un premier quart d’heure de folie a permis aux Violets d’avoir déjà trois buts d’avance, grâce à la charnière centrale Cavaglia et Pacella, buteurs tout comme Dia. Juste avant la mi-temps, Dupont a ajouté un 4ème but, ce qui laissait présager une seconde mi-temps tranquille. « Dès le début du match, nous avions décidé de faire un gros pressing afin d’imprégner un rythme élevé à la rencontre, cela a été payant vu le score de 4-0 à la mi-temps », analysait l’entraîneur Musquère.

Après le thé, l’expulsion d’Errasti accompagnée de deux buts valaisans a mis quelques doutes dans le camp ugéiste, mais au final, les protégés d’Hervé Musquère s’imposent 4-2. « La 2ème mi-temps a été plus compliquée pour nous, reconnaissait-il. Nous nous sommes battus jusqu’à la fin pour remporter cette victoire synonyme de maintien pour nous ».

Un maintien difficile à obtenir mais qui fait du bien du côté de Frontenex. De quoi soulager Musquère : « Mes joueurs ont été fantastiques d’abnégation, ils ont fait honneur à notre club. Je suis très fier de mes joueurs qui n’ont rien lâché dans ce deuxième tour très compliqué pour nous. Notre jeunesse n’a pas su se mettre à l’abri plus vite dans ce championnat palpitant jusqu’à la fin, mais le travail paie toujours ».

« Mon groupe était très jeune cette année, continue Musquère, surtout c’était un groupe en construction et souvent dans ces cas-là, il y a toujours une période difficile, nous l’avons eue au deuxième tour. Finalement, l’envie et le refus d’être relégué de mes joueurs ont su faire la différence pour se sauver, mais je dois dire qu’il a fallu aussi du talent pour battre les deux premiers dans cette fin de championnat ».

Il est sûrement là, le maintien d’UGS : en ayant empoché deux victoires lors des réceptions de Stade-Lausanne et Sierre, ils ont obtenu là des points capitaux pour se maintenir. « Je retiendrai que la 2ème ligue inter possède un très bon niveau, tous les matchs sont durs et il faut beaucoup de concentration, d’envie pour gagner un match, il faut sans cesse travailler pour exister », poursuit le mentor violet.

Et de conclure : « Je tiens à remercier un entraîneur, Monsieur Liniger de Collex-Bossy, qui n’a pas lâché ses matchs jusqu’a la fin du championnat, à un moment où nous en avions besoin. Je respecte ce genre d’entraîneur qui a cette mentalité similaire a la mienne. La saison prochaine sera très disputée encore, j’espère garder la plupart de mes joueurs avec quelques retouches afin d’être compétitif et je me réjouis de retrouver ce championnat l’année prochaine. Bonnes vacances à tous. »

 

Servette FC M-21   –   FC Vevey Sports 05   2 – 4
Buts
: 12′ Suljik 0-1, 30′ Protopapa 0-2, 35′ Odabasi 1-2, 69′ Teixeira 1-3, 79′ Funcasta 1-4, 81′ Garcia 2-4

Les M-21 terminent leur saison sur une défaite à domicile face à Vevey qui en profite pour finir sur le podium final de cette saison.

Servette manque quelque peu son début de match, voyant les Vaudois prendre deux buts d’avance. Les Grenat reviennent au score par Odabasi, mais Vevey fait preuve d’opportunisme dans le cœur de la seconde période pour reprendre le large. Le second but genevois tombera bien trop tard pour espérer d’avantage, comme le souligne William Niederhauser : « Le début de match est sans relief et on se voit menés 2-0. Par la suite, on revient au score et dans le jeu, prenant le match à notre compte et développant un jeu rythmé avec de bons enchaînements. Mais Vevey inscrit deux nouvelles réussites, notre seconde réalisation est trop tardive pour espérer mieux. »

A l’heure du bilan, Niederhauser, qui a succédé à Londono sur le banc des M-21 dans le courant de la saison, dresse une image en trois parties de cette seconde partie de championnat : « Une première partie relatant la trêve hivernale, une seconde pour les dix premières rencontres de ce printemps et enfin la fin de saison entre notre match de Bernex, que je qualifierai de transition, et nos deux dernières sorties contre Sierre et Vevey. »

Et le coach servettien de détailler : « Nos semaines de préparation furent intenses et se sont déroulées dans une atmosphère sérieuse.  Les joueurs ont fait preuve de beaucoup d’abnégation et un groupe solidaire, travailleur et ambitieux a progressivement pris  forme. Les matchs disputés face à des adversaires de niveau supérieur (Carouge, Zurich 2 et Villefranche) ont permis à nos jeunes de prendre conscience de leurs qualités et de travailler sur des attitudes mentales préalablement définies (solidarité, goût de l’effort, dépassement de soi, courage). Le camp au Portugal a renforcé les liens entre les joueurs, et nous a permis de travailler intensivement (12 séances) sur nos principes de jeu offensif et défensif. » 

« Lors des  dix premiers matchs de championnat, continue Niederhauser, nous présentons un bilan comptable très positif avec une seule défaite (Perly), 4 matchs nuls et 5 victoires.  Nous proposons des matchs engagés, intensifs et souvent de bonne facture. Nous sommes même revenus à six points de Stade Lausanne avant le match d’UGS. Notre goal-average est alors de 28-10, ce qui atteste de la qualité de notre jeu offensif et de notre solidité défensive, et surtout de notre très bon état d’esprit et de notre détermination. »

« Enfin, cette dernière partie (trois défaites lors des trois dernières journées, ndlr), le match de Bernex a été de bonne qualité, l’intensité et les occasions créées furent nombreuses, malheureusement gâchées par un manque d’efficacité. Ce match marque un coup d’arrêt dans nos ambitions sportives et coïncide avec le début de la période des examens scolaires. Je réduis le nombre d’entraînements hebdomadaires afin que nos joueurs aient des chances de réussir leurs examens, ce qui leur permettrait de se consacrer au football pendant une année lors de la saison 2014-2015. Lors des deux derniers matchs de championnat, nous sommes en réaction par rapport à l’ouverture du score par l’adversaire (2 buts d’avance). Nous n’abdiquons pas et faisons le maximum pour revenir au score. La révolte de l’équipe est perceptible et est positive. Le jeu proposé est alors de qualité. Les occasions ne sont pas converties, ce qui n’est pas uniquement dû à la malchance, car il faut savoir provoquer ce facteur en étant déterminé. » 

C’est donc de manière positive que Niederhauser voit son bilan : « Globalement, nous pouvons être satisfaits du comportement de notre jeune équipe (12 joueurs nés en 95, deux en 96, avec l’apport de Crettenand et Sauthier). Ces joueurs ont acquis une année d’expérience dans un championnat difficile, rugueux où chaque équipe possède dans son contingent des éléments d’expérience ayant joué à un niveau supérieur. Cette catégorie est donc intéressante pour nos joueurs . Nos joueurs nés en 95 pourront ainsi la saison prochaine fournir aux sept joueurs nés en 96 leur expérience du football adulte, moins académique mais plus calculateur. »

Et William Niederhauser de conclure : « Bravo à nos sept jeunes 95 et 96 ayant évolué en équipe première ce printemps ! Bravo également aux moins de 21 d’avoir assumé le projet sportif proposé, d’avoir réalisé un jeu, dans la mesure du possible, construit et intensif et d’être toujours restés solidaires ! »

 

ES FC Malley LS   –   CS Chênois   2 – 3
Buts
: 3’ Tanga 0-1, 5’ Hélin (P) 0-2, 14’ Ghrairi 1-2, 48’ Simoes Chaves 1-3, 87’ Kalonji 2-3

Chênois avait encore un espoir de se sauver, pour cela, il fallait gagner contre Malley et espérer qu’UGS ou Dulliken, dans le groupe 5, ne l’emportent pas, dans l’espoir de décrocher soit la 11ème place, soit le statut de meilleur 12ème de la catégorie.

Chênois a rempli son contrat face à la lanterne rouge grâce à un début en fanfare et deux buts inscrits dans les cinq premières minutes, et un dernier break inscrit juste après la pause ont suffi pour empocher les trois points face à un Malley accrocheur.

Malheureusement, si les hommes de David Joye ont fait leur partie du boulot, UGS et Dulliken ont, eux aussi, remporté leur match, clouant Chênois à une 12ème place synonyme de relégation en 2ème ligue. Les Chênois terminent en effet à égalité de points avec Dulliken – qui accepte de rester en 2ème inter – mais avec un moins bon fair-play, critère qui les condamne donc à évoluer en 2ème ligue la saison prochaine. C’est une relégation de plus donc pour ce club historique qui a évolué en LNA dans les années 1970 et qui était en LNB il y a 20 ans seulement, et qui en plus, voit sa seconde équipe être administrativement reléguée en 3ème ligue.

A l’heure du bilan, David Joye, arrivé l’hiver dernier, est fataliste : « On a fait notre boulot, malheureusement, nos adversaires également. On a fait un bon deuxième tour, mais malheureusement cela n’a pas été suffisant. On a inscrit 8 points de plus que lors de l’automne, il en aurait fallu un de plus… Dommage, car nous n’avons jamais été ridicules sur ce printemps. »

« C’est d’autant plus dommage, continue Joye, que nous avons réussi à créer un bon groupe, de qualité et allons essayer d’en garder le maximum pour notre prochaine saison en 2ème ligue, car le comité nous a confirmé sa confiance pour faire en sorte que ce ne soit que reculer pour mieux sauter. »

 

FC Collex-Bossy   –   FC Renens   5 – 1
Buts
: 5’ Linares 1-0, 14’ Quilez 2-0, 19’ Boffa 2-1, 20’ Calleja 3-1, 44’ Calleja 4-1, 56’ Calleja 5-1

Dernière sortie pour Collex-Bossy et belle victoire face à un Renens déjà condamné à la culbute en division régionale. Une victoire qui s’est dessinée au terme d’une belle première mi-temps durant laquelle cinq buts vont être inscrits. En seconde période, le large score acquis et la chaleur vont atténuer la qualité et le rythme du jeu, mais ne vont pas empêcher Fabien Calleja d’inscrire le 5-1 pour clôturer sa saison sur un triplé.

Un match qui fait bien évidemment la satisfaction de Pierre-Yves Liniger : « Le match contre Renens a été pris au sérieux et nous avons réalisé une performance correcte, même si la chaleur a passablement diminué le rythme en 2ème mi-temps. Les deux buts marqués très rapidement ont permis une bonne première partie de match, et, a empêché Renens de trop fermer le jeu. »

« Le reste de la première mi-temps fut également à notre avantage et le score de 4-1 est mérité, enchaîne l’entraîneur collesien. La seconde période fut moins bonne, moins rythmée et avec beaucoup d’occasions ratées et de déchets techniques. »

Collex-Renens-1314

Calleja termine la saison sur un triplé (Photo: OneClick)

Et Liniger de tirer le bilan positif de la saison de son club : « Pour le bilan de la saison, nous avions 3 objectifs: le premier était le maintien, le second de battre notre meilleur classement dans cette ligue (8ème, 36 points) et le dernier d’essayer de rentrer dans les 6 premiers. Satisfaction générale car ces 3 objectifs ont été atteints. En plus, nous finissons avec la meilleure attaque du groupe (la 5ème des 83 clubs de 2e inter!), la 2ème meilleure défense et le meilleur goal-average du groupe. Beaucoup de plaisir donc cette saison. »

« C’est dommage que les matchs serrés ne tournent pas assez souvent à notre avantage, déplore cependant le mentor des Chevaliers, et c’est dans cette direction qu’il faudra travailler l’année prochaine. Il est clair également (et le 2ème tour nous le prouve), que nous sommes encore trop dépendants de Pisino et Quilez. Difficile de jouer sans aucun des 2 dans un système en 4-4-2. »

 

FC Plan-les-Ouates   –   FC Vernier   2 – 3
Buts
: 4’ Chaka 0-1, 15’ Mongo 1-1, 34’ Chaka (P) 1-2, 46’ Cherkaoui 2-2, 80’ Chaka 2-3

Ce derby était celui qui opposait les deux derniers promus genevois et, dans un match sans réel enjeu, ce sont les visiteurs verniolans qui sont sortis vainqueurs grâce à un triplé d’Adan Chaka, déjà décisif dans le match de coupe des juniors A de son club la semaine dernière.

Dans le camp d’en face, les réussites de Mongo et de Cherkaoui juste après la pause n’ont pas suffi aux hommes d’un Robert Müller satisfait malgré tout de la performance des siens : « C’est un match entre deux équipes très semblables et déjà sauvées, donc disputé dans un bel état d’esprit. Ce match m’a permis d’aligner quatre juniors A inter afin de commencer à penser à la saison prochaine. »

« Sur la partie, analyse l’entraîneur des Cherpines, on a globalement dominé les débats, mais deux erreurs arbitrales en première période et un superbe exploit de l’attaquant adverse à 2-2 ont permis à Vernier de décrocher les trois points pour bien clore leur très bon deuxième tour. »

« Sur le bilan de la saison, poursuit l’entraîneur arrivé à la trêve, l’objectif était le maintien en tant que néo-promu, il a été atteint. Ensuite, après le changement d’entraîneur décidé par le comité pendant la trêve hivernale, il a évidemment fallu un temps d’adaptation et les débuts ont été calamiteux. Mais petit à petit, et grâce à un gros travail de tous, notre fin de championnat a été très intéressante (victoires contre Sierre et Vevey, nul contre Bernex). »

« Au fur et à mesure des matches, conclut Müller, j’ai trouvé l’ossature de l’équipe et on a ainsi pu décrocher le maintien recherché. Mais cela va surtout nous permettre de partir sur une bonne base pour la saison prochaine, puisque nous allons nous appuyer sur ce noyau dur, renforcé par quelques éléments extérieurs ou des A inter. »

Et de finir en « remerciant Proxifoot pour le super travail d’informations effectué et donnant rendez-vous pour la saison 2014-2015 ! »

Du côté des visiteurs, l’analyse du match et de la saison ne diffèrent que peu pour Patrick Tami : « Ce fut un dernier match engagé mais correct face à une belle équipe de Plan-les-Ouates. Il nous tenait à cœur de finir ce magnifique second tour par une victoire et cela a été fait grâce à un triplé d’Adan Chaka ! »

« A l’heure du bilan, enchaîne Tami, celui-ci est positif. L’objectif fixé en début d’année a été atteint avec mention. Nous serons, malgré ce que certaines personnes pensaient, en 2ème ligue inter l’année prochaine. Avec 25 points au 2ème tour nous finissons dans les trois premiers du printemps. Nous devons maintenant continuer à surfer sur cette vague. »

Et de conclure : « Je terminerai en disant que cela me réjouit de penser qu’à notre niveau, l’argent ne fait pas tout, et que les valeurs tels que le respect, la solidarité, l’abnégation, le travail et le plaisir peuvent encore renverser des montagnes! Bravo et merci à tous les joueurs et nos fantastiques supporters. Vive la grande famille du FC Vernier. »

 

Autre résultat :

FC Dardania Lausanne   –   FC Stade-Lausanne-Ouchy   0 – 3 

 

2inter1314-26

Share.