Les M15 carougeois arrachent un nul courageux

0

GEF M-15 / Dominateurs par périodes, les joueurs de Daniele Gianoli partagent l’enjeu (2-2) avec une équipe de Team Vaud La Côte qui a bien joué ses coups.

Les M15 de l’Etoile Carouge, club formateur par excellence, ont ouvert le bal lors du classique samedi à la Fontenette avec beaucoup de rencontres juniors. L’hiver pointant le bout de son nez, certains joueurs ont peut-être regretté d’avoir laissé leurs gants aux vestiaires.

Des bonnes intentions, mais beaucoup d’imprécisions

Face à une des équipes du Team Vaud, celle de La Côte, les Stelliens ont démarré le match avec des bonnes intentions, se créant une opportunité par Ben El Marie qui, après un travail de Réviol, frappe au-dessus (11′). S’il y a une réelle volonté d’aller de l’avant, les moyens mis en oeuvre font défaut du côté des Genevois, qui font preuve d’imprécision dans le dernier et avant-dernier geste. Les Vaudois ont également leur mot à dire et mettent deux fois à contribution le gardien carougeois Catillaz.

C’est avant la pause que le score va bouger. Ou plutôt que les deux défenses vont être généreuses. Sur un long ballon de Wieland, la défense des visiteurs « se troue » et laisse Réviol armer une frappe lointaine qui se loge sous la latte du portier Zimmermann (34′, 1-0). Les Carougeois croient boire le thé en ayant fait le plus dur, mais une perte de balle va permettre au capitaine du Team Vaud, Koutangni, d’égaliser superbement d’une frappe lointaine en lucarne (45′, 1-1).

Carouge-Team Vaud-1516-2

Koutangni, le puissant capitaine du Team Vaud, auteur d’un doublé

Une histoire de frappes lointaines

Après le thé, les Stelliens se décident à prendre davantage de risques et vont déployer leur meilleur football. Ils vont s’installer dans le camp vaudois, enchaînant passes courtes et mouvements, pour le plus grand plaisir des spectateurs. La frappe sur le poteau dès la première minute en est la parfaite illustration. Sauf que le Team Vaud possède dans ses rangs un joueur dont la puissance était inarrêtable. Le capitaine Koutangni va en effet à nouveau profiter d’une perte de balle carougeoise pour armer un missile dans la lucarne du pauvre Catillaz, battu pour la seconde fois.

Carouge ne va pas baisser les bras pour autant et va continuer à déployer un joli football et à se créer des occasions. Malheureusement, la tentative de Noura est sauvée sur la ligne. Et quand le danger ne veut pas se profiler dans la surface vaudoise, les Genevois vont avoir recours aux frappes lointaines pour tenter de débloquer la situation : c’est d’abord le capitaine Wieland qui décroche une frappe de son excellent pied gauche sur la latte (59′), puis au tour de Réviol, dont la tentative qui ne passe pas loin (62′).

Alors que la fatigue et les imprécisions apparaissent en même temps que le soleil, les Carougeois n’arrivent plus à poser le ballon comme auparavant. A cinq minutes du terme, les joueurs de Gianoli vont jeter leurs dernières forces dans la bataille pour obtenir une égalisation qui va tomber sur une nouvelle frappe lointaine qui touche la tranversale, mais dont le rebond atterrit sur Nwanne qui se charge d’égaliser (85′, 2-2). Cette égalisation a eu pour effet de redonner des forces aux vaillants Carougeois, qui vont jouer le tout pour le tout lors des toutes dernières minutes. Mais malheureusement, le score en reste là.

Carouge-Team Vaud-1516-3

Seconde mi-temps de qualité pour Carouge

Le jeu avant le classement

Au terme de la rencontre, l’entraîneur carougeois Daniele Gianoli voyait du bon et du moins bon dans l’expression collective de ses protégés : « On est un peu frustrés du résultat, je pense qu’on méritait un peu mieux, mais concernant le jeu, j’ai aimé les premières 20 minutes de la seconde période : on est sur toutes les balles, le ballon circule et on joue tout juste. D’un autre côté, par moments on a eu trop de déchet technique sur des prises de balle ». Concernant les performances individuelles, l’entraîneur carougeois y voyait également des contrastes : « Certains joueurs qui ont l’habitude d’être des leaders sont un peu passés à côté. Le bon côté, c’est que les trois joueurs rentrés à la mi-temps ont eu un super état d’esprit, ont compris le message et ont beaucoup apporté. C’est aussi un peu grâce à eux que pendant les premières 20 minutes de la reprise, on est aussi bons ».

Daniele Gianoli et son assistant ne se soucient gère du classement –l’équipe est 8ème sur 13– puisque pour eux, le plus important est la manière : « Dans notre catégorie, il n’y a pas de relégation donc il n’y a pas la pression du résultat, sauf peut-être pour les matchs de coupe. Tant mieux, cela nous permet de se centrer principalement sur la façon de jouer ». Cette philosophie de jeu se reflète sur le terrain, où ils n’hésitent pas à lancer des petits gabarits au milieu des joueurs plus costauds. A ce sujet, ils concluent : « Techniquement, les petits sont souvent meilleurs que les grands. Et pour nous, le foot c’est la technique. L’enfant ne doit jamais être pénalisé par rapport à sa taille ».

 

ETOILE CAROUGE FC – TEAM VAUD LA CÔTE  2-2 (1-1)
Stade de la Fontenette

Buts : 34′ Réviol 1-0, 44′ Koutangni 1-1, 51′ Koutangni 1-2, 85′ Nwanne 2-2

Carouge : Catillaz, Rakotobarison, Henchoz, Mabeka, Wieland ©, Cambria, Marques, Herrero, Zoukit, Ben El Marie, Réviol.
Remplaçants : Nkodo, Matuvunu, Noura, Nwanne.
Entraîneur : Daniele Gianoli

Team Vaud : Zimmermann, Fernandez, Wolfensberger, Jotti, Perino, Saghrouni ©, Peyronne, Koutangni, Pédat, Jakupi, Campbell.
Remplaçants : Bordon, Hysenaj, Schaller, Kümmerli.
Entraîneur : Serge Mégroz

 

Plus de photos sur notre page Facebook.

Share.