Donzelle rallume la flamme

0

Le club de la Plaine remporte ce choc entre mal classés et s’accroche au bon wagon. Lecce devra batailler pour sauver sa peau en 3ème ligue cette saison.

Une odeur de poudre flotte en ce dimanche matin au centre sportif du Bout-du-Monde. Deux formations qui ont raté leur début de saison en n’engrangeant que trois points en autant de journées s’affrontent pour rester au contact des équipes de tête.

Mais enjeu explosif ne signifie pas départ canon et dire que les dix premières minutes constituent un round d’observation prudent est un doux euphémisme. C’est donc quasiment avec stupeur que le maigre public présent voit Stefan Petulla allumer la mèche à la 12ème minute de jeu. Profitant d’un bon décalage de Deberti à l’entrée de la surface, l’attaquant frappe sans se poser de question. Le coup de fusil va se loger dans la lucarne de Monnier, bien impuissant en la circonstance.

Donzelle reprend le dessus

Cette étincelle n’est pourtant pas de nature à enflammer le match. Au contraire, supérieurs mais assommés par cette réalisation inattendue, les hommes de l’entraîneur Lamers balbutient leur football face à une équipe bien regroupée et qui commence déjà à casser le jeu.

Le capitaine leccese Marra et le donzellois Travasa (Photo: FC Donzelle)

Il faut donc attendre une dizaine de minutes et une contre-attaque initiée par Costa pour entrevoir une révolte de la part des visiteurs. Mèche hérite du ballon coté droit et décale intelligemment Tesfamichael qui se retrouve seul au point de penalty. Alors qu’on est en droit de s’attendre à un contrôle, le numéro 10 donzellois choisit de frapper directement et dévisse complètement.

Mais il en faut plus pour décourager Donzelle qui sent bien que le replacement défensif de leur adversaire du jour est lacunaire. C’est d’ailleurs à la faveur d’un oubli coupable de la défense leccese que De Pedro reçoit le ballon dans les 5 mètres coté droit. Il a le temps d’ajuster David Petulla qui sauve miraculeusement sur sa ligne. Mal payé pour son exploit, le gardien voit surgir Costa qui égalise d’un tir rageur à bout-portant.

C’est la libération pour Donzelle qui n’aura alors de cesse de pilonner le but des hôtes jusqu’à la mi-temps. On ne passe d’ailleurs pas loin du plus beau but de la journée lorsqu’à la demi-heure de jeu, le gardien de Lecce, suite à une sortie autoritaire, remet le ballon sur Arbesu à mi-terrain. Le milieu défensif tente alors de reprendre directement mais le tir file à quelques centimètres du poteau gauche du gardien qui avait déserté sa cage. Avertissement sans frais pour Lecce qui verra même l’arbitre annuler un but de Costa qui semblait pourtant valable quelques minutes avant la mi-temps. Les deux équipes s’en vont donc prendre le thé sur un score de parité flatteur pour les hôtes.

David Petulla ne pouvait pas tout faire

La seconde période confirme la volonté de Donzelle de rentabiliser le long déplacement depuis la Plaine en rapportant trois points au bord de l’Allondon. À la 51ème minute, une splendide phase d’attaque placée est débutée dans son camp par Mèche. Le milieu trouve Costa coté gauche qui renverse en une touche de l’autre coté du terrain pour De Pedro. Inspiré, l’ailier remet en retrait pour la frappe de Mèche qui a suivi. La beauté de l’action avait valeur de but, mais D. Petulla en décide autrement et effectue un arrêt qui n’a rien à envier au mouvement de l’équipe adverse en termes d’esthétisme.

Mais le gardien des « jaunes et rouges » devra tout de même s’incliner à l’heure de jeu, quand Costa, encore lui, perfore la défense et sert Tesfamichael dans la surface. La trajectoire de la puissante frappe du milieu offensif donzellois trompe la vigilance du portier adverse et délivre son équipe.

Le buteur Tesfamichael (Photo: IV Sport)

La suite du match se résume à une opposition entre les attaquants donzellois et l’homme du match, David Petulla. Impérial sur sa ligne, le dernier rempart leccese dégoûte à lui tout seul l’ensemble de la formation de Lamers. D’abord, De Pedro se retrouve en bonne position à bout-portant (66′). Ensuite, c’est au tour de Costa de n’avoir qu’à pousser le ballon au fond des filets pour mettre son équipe à l’abri (74′). À chaque fois, Petulla s’interpose.

À la 83ème et la 85ème, Stefani, auteur d’une entrée remarquée, a également l’occasion de creuser l’écart. Deux maîtres coups-francs qui se dirigent directement en lucarne sont claqués par Petulla, au grand dam de l’entrant donzellois qui pourra toutefois laisser exploser sa joie à la toute dernière minute du match. Le corner qu’il tire trouve Lamri au second poteau. Le capitaine des visiteurs arrive lancé et catapulte le ballon au fond des filets. C’est le troisième but des visiteurs qui vient anéantir les maigres espoirs leccesi.

Le défenseur Lamri mettra son équipe définitivement à l’abri (Photo: IV Sport)

La messe est dite, l’arbitre siffle la fin du match, Donzelle s’extirpe du piège et se rassure avant d’aller affronter dimanche prochain une équipe d’Onex II qui possède également six points en quatre matchs. L’US Lecce, déjà en état d’alerte, se rend jeudi à Choulex avec l’obligation de montrer un autre visage.

Antonio Caccapaglia, l’entraineur de Lecce, partage notre analyse : « Notre véritable adversaire aujourd’hui, c’était nous-mêmes. Nous avons fait un début de match parfait puis nous nous sommes perdus. Nous n’avons pas réussi à avoir la mentalité adéquate. Pour la suite, nous devons nous voir pour aplanir les choses. Il est important que tout le monde comprenne que le problème se situe au niveau mental. En 4ème ligue, nos individualités nous suffisaient, en 3ème ligue ce n’est plus le cas. »

Christian Lamers, coach donzellois naturellement comblé, se félicite des efforts fournis par ses joueurs : « Je suis satisfait de la prestation de mes joueurs. Nous avons fait un mauvais début de saison mais nous nous sommes bien repris. On a travaillé tactiquement et cela a porté ses fruits aujourd’hui. La victoire était méritée. »

.

.

US LECCE – FC DONZELLE  1-3 (1-1)
Stade du Bout du monde, environ 30 spectateurs

Buts : 12′ S. Petulla 1-0, 25′ Costa 1-1, 59′ Tesfamichael 1-2, 90′ Lamri 1-3

Lecce (4-4-2) : D. Petulla – Negro, Mesquita, Marra ©, Cosimo – Carlucci (69′ Prieto), Magalhaes, Barbieri, Bernardino – Deberti, S. Petulla (55′ Todic).
Entraîneur : Antonio Cacciapaglia

Donzelle (4-2-3-1) : Monnier – Travasa, Lamri ©, Zumbach, Baronciani – Mèche (75′ Cruz) Arbesu – De Pedro, Tesfamichael, Wasmer (69′ Stefani) – Costa (80′ Kientega).
Entraîneur : Christian Lamers

 

Photos : FC Donzelle et IV Sport (archives)

 

Share.