Carouge sauve un point in extremis

0

Menés 0-2 à la 88ème minute, les hommes de Claudio Morelli ont réussi à revenir au score dans les tous derniers instants de la partie. Étoile Carouge arrache ainsi le point du match nul et poursuit son redressement avant d’aborder son dernier match de l’année face à Azzurri Lausanne samedi prochain.

Une première mi-temps presque parfaite

Après deux victoires successives et un bilan très positif de sept buts marqués contre zéro encaissés (5-0 contre Guin, 0-2 à Vevey), Étoile Carouge avait l’opportunité de confirmer son bon état de forme vendredi soir sur son jardin face à une formation d’Échallens pointant à la 4ème place du classement. Et cela se voit dès l’entame de match avec une équipe carougeoise qui montre d’entrée ses intentions et prend le jeu à son compte.

Dominateurs dès le coup de sifflet initial, les hommes de Claudio Morelli ont la possession et imposent leur rythme grâce notamment à un jeu au sol très travaillé. Ce sont d’ailleurs eux qui se montrent les premiers dangereux dès le quart d’heure de jeu suite une frappe magistrale de Baddy Dega qui tente sa chance depuis plus de 25 mètres mais le cuir passe à quelques centimètres de la cage de Piot. À peine trois minutes plus tard, l’omniprésent Fernandez, bien servi par Alaj, lève trop sa frappe et le ballon frôle la barre transversale.

La plus grosse occasion pour les locaux arrive à la 24ème minute lorsqu’Alaj, encore lui, récupère une mauvaise passe en retrait de Réaut (ex-Chênois et Bernex notamment) mais, alors qu’il avait parfaitement éliminé le dernier rempart vaudois, son ballon franchit les limites du terrain avant de remettre sur Fernandez qui avait pourtant réussi à marquer. Ça commence à faire beaucoup d’opportunités gâchées par Carouge qui fait tout juste dans le jeu mais qui montre un manque d’application et de conviction dans le dernier geste. Rien à signaler en revanche pour Échallens qui se sera montré très discret en première période à l’exception de quelques situations dangereuses sur coup de pied arrêté.

carouge-echallens-1617-2

Le très remuant Fernandez en action

Carouge se fait surprendre en fin de match

Au retour des vestiaires, le coach visiteur modifie son schéma de jeu et tente de mettre davantage de poids sur l’attaque et renforcer l’axe du terrain en optant pour une configuration en 4-3-3. Ce sont pourtant les Stelliens qui se montrent tout de suite les plus dangereux par l’intermédiaire de Kernou, bien placé, qui ne cadre pas sa reprise après un bon centre de Fernandez (48′). Contrairement à la première période, Échallens se montre plus entreprenant et pousse les Genevois à la faute. C’est le cas à la 61ème lorsque la formation vaudoise est tout près d’ouvrir le score suite à une mauvaise relance de l’arrière garde locale. Heureusement pour Eyer et ses coéquipiers, le tir de Chevalley est trop enlevé.

Le match se poursuit alors sous un faux rythme avec beaucoup d’erreurs de part et d’autre. Carouge est toujours dominateur mais connaît plus de difficultés dans la phase de construction et s’expose plus facilement aux contres adverses. Justement, la défense genevoise repousse de justesse une nouvelle tentative d’Échallens née des pieds de Bersier qui avait réussi à faire la différence dans le dos de la défense. Mais le corner est synonyme d’ouverture du score vaudoise grâce à une belle reprise de la tête du nouvel entrant Da Veiga au premier poteau (78′, 0-1). Échallens a réussi son coup en surprenant la formation genevoise pourtant dominatrice jusque-là. Les visiteurs vont même doubler la mise sur une nouvelle contre-attaque parfaitement conclue par Samandjeu, à la suite d’un corner mal négocié par les Carougeois (88′, 0-2)

Alors que le match semblait totalement plié, le latéral gauche Paturaux voit le ballon arriver dans ses pieds suite à un mauvais dégagement de la défense adverse avant de le glisser entre les jambes du gardien et permettre à son équipe de revenir au score à une minute de la fin du temps réglementaire(89′, 1-2). Les hommes de Claudio Morelli se ruent alors vers l’attaque et le défenseur central Virchaux, monté aux avant-postes pour les derniers instants du match, qui se joue de la défense avec un enchaînement contrôle orienté de la poitrine-frappe digne d’un attaquant et égalise pour le plus grand plaisir des quelques cent spectateurs ayant fait le déplacement à la Fontenette malgré le froid (90′, 2-2). Trois minutes héroïques qui ont permis à Étoile Carouge de remonter deux buts adverses et d’arracher un point qui semblait pourtant leur avoir échappé définitivement.

carouge-echallens-1617-1

Les Carougeois reviennent de loin avec le but de Virchaux

« On doit gagner le match en première mi-temps »

Carouge s’en sort finalement bien grâce à une belle réaction en toute fin de match, mais la rencontre aurait certainement pu connaître un meilleur bilan si les Stelliens avaient fait preuve de plus d’efficacité en première mi-temps. Le coach genevois, Claudio Morelli est lui aussi de cet avis : « Je suis très fâché par rapport à ces premières 45 minutes. Ce sont des occasions que nous devons mettre au fond. Quand nous dominons de cette manière et que nous arrivons à faire la différence, nous nous devons de marquer comme nous l’avons très bien fait lors des matchs précédents. Au final, nous ne gagnons pas ce match en raison de cette première mi-temps où nous aurions dû être plus concentrés et beaucoup plus réalistes dans la zone de vérité ».

Alors que l’équipe venait d’enchaîner deux matchs successifs sans encaisser de but, l’ancien homme fort de Bernex déplore également un manque de concentration sur les deux réussites vaudoises mais se montre néanmoins très satisfait de la réaction de ses protégés : « Ce sont des erreurs qui coûtent cher puisque nous savions que nous devions être très méfiants sur les situations de coup de pied arrêté pour Échallens et ça n’a pas marché. Ensuite sur leur deuxième réussite nous nous faisons surprendre très haut sur le terrain et avec un peu plus de concentration nous aurions également éviter ce deuxième but. Malgré cela, la réaction de l’équipe fut bonne et j’en suis totalement satisfait car cela montre qu’il y a de la fraîcheur au niveau psychologique dans ce collectif. »

Une belle réaction qui montre tout le caractère de la formation carougeoise depuis l’arrivée de Claudio Morelli et qui a le mérite de gonfler à bloc le moral de ses troupes pour le dernier match de ce premier tour face à Azzurri samedi prochain, à domicile également.

 

ETOILE CAROUGE FC – FC ECHALLENS REGION  2-2 (0-0)
Stade de la Fontenette

Buts : 78′ Da Veiga 0-1, 88′ Samandjeu 0-2, 89′ Paturaux 1-2, 90′ Virchaux 2-2

Carouge (4-2-3-1) : Eyer © – Reymond, Virchaux, Baddy Dega, Paturaux – Mettler (68′ Robin), Dechene – Kernou, Avdulahi (76′ Lhoneux), Alaj (64′ Kahlaoui) – Fernandez.
Entraîneur : Claudio Morelli

Echallens (4-4-2) : Piot – Debluë, Lacroix, Veuthey, Samandjeu – Réaut, Ziegler, Jimenez (84′ Amougou), Germanier © – Chevalley (70′ Da Veiga), Bersier (89′ Isabella).
Entraîneur : Stephan Cornu

Avertissements : Virchaux, Fernandez et Mettler (Carouge) ; Veuthey et Samandjeu (Echallens)

 

Photos : IV Sport

 






Share.