Intraitable, Carouge écrase Soleure et peut commencer à rêver

0

Suite à leur démonstration face à Soleure (5-0), les Carougeois affronteront Tuggen dans une double confrontation qui pourrait les propulser en Promotion League.

Vainqueurs 1-0 mercredi soir à Soleure grâce à un but de Vitkieviez, Etoile Carouge abordait ce match de barrages retour en position de force. Un nul suffisait à Carouge pour se qualifier au tour suivant et, face à une équipe à sec depuis trois matchs, la tâche semblait à la portée des joueurs de Jean-Michel Aeby. Malgré leur méforme actuelle, il y avait toutefois des raisons de se méfier des visiteurs, car  ces derniers vantaient la deuxième meilleure défense du groupe 2 de 1ère ligue avec 30 buts encaissés –soit un but en moins que Carouge dans le groupe 1– et n’avaient besoin que d’un petit but pour raviver complètement leurs chances de qualification.

Monologue carougeois

Malgré un frisson dès la deuxième minute du côté de la cage visiteuse avec un coup franc de Correia qui fuse tout près du cadre (2′), c’est Soleure qui débute mieux la partie. Le premier quart d’heure du match sera toutefois le seul temps fort des visiteurs, et le coup franc tiré au-dessus par Osmani la seule réelle occasion pour ces derniers (10′). Une fois cette phase initiale surmontée, les Stelliens prennent le contrôle de la rencontre et dominent les débats jusqu’au coup de sifflet final.

Le verrou soleurois ne résiste pas longtemps une fois la machine carougeoise enclenchée. A mi-chemin de la première période, Vitkieviez décale intelligemment son latéral Kursner dans la surface qui, après avoir réussi ses deux crochets, envoie le cuir sous la transversale (21′, 1-0). Cette première réussite ne satisfait toutefois pas les locaux, qui ne relâchent pas la pression. Correia, Dugourd et Vitkieviez sont les joueurs les plus sollicités offensivement, mais aucun d’entre eux ne parvient à convertir ses balles de but, même les plus évidentes. Face à une équipe de Soleure invisible pendant une grande partie de la mi-temps, Carouge peut être frustré de ne pas avoir réussi à doubler la mise avant la pause. Heureusement, Correia y remédie dans le temps additionnel en se jetant sur le ballon repoussé par Grosjean, sorti de sa cage, et en l’envoyant dans la lucarne droite (45+1′, 2-0).

Kursner, auteur de deux buts

Le festival se poursuit

Après une première période à sens unique et avec les locaux comptabilisant désormais un avantage de trois buts avec le résultat de l’aller, on a du mal à s’imaginer Carouge malmené en deuxième mi-temps. Sans surprises, le festival continue pour l’équipe de Jean-Michel Aeby. Machado loupe l’immanquable à quelques mètres du but sur une passe en retrait de Dugourd, mais Amdouni y remédie quelques secondes plus tard. Servi en pleine course par Correia au deuxième poteau, le jeune attaquant ne se fait pas prier pour conclure le travail (55′, 3-0). Amdouni s’offre même un doublé six minutes plus tard: servi en retrait par le très inspiré Kurnser, le numéro 16 stellien contrôle et ne manque pas de sang froid pour crucifier Grosjean (61′, 4-0).

La qualification étant acquise, les Carougeois ne s’arrêtent pas pour autant de jouer. Jean-Michel Aeby en profite pour faire entrer du sang-neuf avec entre autres Alaj qui, entré en jeu à la place de Dugourd, trouve le poteau (78′). Peu après, Carouge réussit même une cinquième réalisation qui met en valeur les deux principaux artisans de la victoire du jour: le latéral Kursner et l’ailier Correia. Sur un centre de ce dernier, Kursner réussit un geste splendide en reprise de volée (81′, 5-0). Les deux coéquipiers terminent ainsi la rencontre avec deux buts et une passe décisive pour l’un, et avec un but et deux passes décisives pour l’autre.

Amdouni, également double buteur, ici face au portier soleurois

La solidité défensive comme clé?

Après sa brillante performance, Romain Kursner était avant tout heureux du visage montré par l’équipe lors de ces deux premiers matchs de barrage. Face Tuggen -qui est venu à bout de Team Vaud aux prolongations-, ce dernier est convaincu qu’il faudra continuer à si peu concéder défensivement: « Cette victoire 5-0 nous permet de faire le plein de confiance. Même au match aller, je pense qu’on aurait pu repartir avec une meilleure différence de buts. Nous avons fait deux bonnes performances et le fait d’avoir réussi deux « clean sheet » est aussi quelque chose de très positif. Il va falloir s’appuyer sur cette solidité défensive pour nos deux dernières finales et bien récupérer en prévision du match de mardi soir ». 

Les deux matchs contre Tuggen feront donc office de grandes finales pour accéder à la Promotion League. En gardant ce niveau de jeu, Carouge a sans doutes toutes ses chances, mais attention à l’équipe du Canton de Schwytz, qui s’est qualifiée en remontant un déficit de deux buts (défaite 3-1) et a donc fait preuve d’une redoutable force mentale. Ce  qui est certain, c’est que l’envie d’accéder à l’échelon supérieur sera plus que jamais présente, ce qui promet une double confrontation passionnante et pleine d’intensité.

 

ETOILE CAROUGE FC – FC SOLEURE  5-0 (2-0)
Stade de la Fontenette

Buts: 22′ Kursner 1-0, 45+1′ Correia 2-0, 55′ Amdouni 3-0, 61′ Amdouni 4-0, 81′ Kursner 5-0

Carouge (4-3-3) : Lécureux – Mvele, Dia, Faug-Porret ©, Kursner – Machado, Fernandez (70′ Avdulahi), Dugourd (59′ Alaj) – Amdouni (66′ Robin), Vitkieviez (73′ Besnard), Correia.
Entraîneur : Jean-Michel Aeby

Soleure (4-3-3): Grosjean (64′ Bähler) – S. Gerspacher, Müller (46′ Chatton), Kohler, Du Buisson © – Arifi, Stauffer, Hunziker (72′ P. Gerspracher) – Schrittwieser (36′ Veronica), Osmani, Riesen.
Entraîneur : Dariusz Skrzypczak

Avertissements : Kursner, Faug-Porret (Carouge); Hunziker, Arifi (Soleure).

 

Photos : jlap.ch

 






Share.